Chance, malchance, qui sait…

Chance, malchance, qui sait…

Une ancienne histoire Zen parle d’un vieux fermier qui travaillait dans son champs depuis plusieurs années.  Un jour son cheval se sauva.  En entendant cette nouvelle, son voisin alla le visiter.  “Quelle mauvaise chance” dit-il avec sympathie.

“Chance, malchance, qui sait” répondu le fermier.

Le matin suivant le cheval retourna, apportant avec lui trois chevaux sauvages.

“Quel chance” s’exclama le voisin

“Chance, malchance, qui sait” répondu le vieil homme.

Le lendemain, son fils essaya de monter un des chevaux encore indompté, il se brisa une jambe en tombant.  Le voisin vint encore pour offrir sa sympathie sur leur malchance.

“Chance, malchance, qui sait” répondu le fermier.

Le jour d’après, les militaires vinrent au village pour engager tous les jeunes dans l’armée.  Ils ne prirent pas le fils du fermier car il avant une jambe brisé.  Le voisin félicita le fermier sur la façon dont les choses avait finalement tourné.

“Chance, malchance, qui sait” répondu le fermier.

Articles Récents

Ajoutez votre commentaire

Demandez un Rappel

Appel Découverte

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir un appel découverte gratuit et confidentiel..