Comment écrire un très bon article de blogue super-rapidement (et la joie de bloguer lentement)

J’ai un aveu à vous faire.

Je suis un peu jaloux.

J’ai un ami qui écrit très vite.

Il peut rédiger un rapport de 10 000 mots en une journée.  C’est dix mille mots en un jour…

Il m’a fallu environ une journée pour écrire ce billet de blogue.

Mon ami cherche aussi à écrire et à lancer 10 livres Kindle cette année ; et je suis ravi d’écrire mon premier.

Je sais qu’une partie de mon problème est de me laisser toute une journée pour écrire un article de blog.  J’écris, réécris, réécris et révise pour remplir toute la journée. C’est la loi de Parkinson :

Le travail s’étend de manière à combler le temps disponible pour son achèvement.

Parfois, cependant, je peux écrire très vite.

Je pouvais écrire cinq ou six articles solides en une journée quand je bloguais régulièrement à propos des hottes et des fours.  Chaque article était bien édité et utile pour mes lecteurs.

La technique de la boulangerie vous permet de bloguer rapidement

Faire du pain dans une machine à pain est très facile.

Ajouter les ingrédients suivants dans l’ordre indiqué, dans le moule à pain:

  1. ¾ cuillère à café de levure ;
  2. 250g de farine de céréales et 150g de farine blanche ;
  3. Une cuillère à café de sucre et une cuillère à café de sel ;
  4. 15 g de beurre ;
  5. 270ml d’eau.

Ensuite, ajoutez des graines de tournesol et de citrouille dans le distributeur de noix.  Appuyez sur quelques boutons.  Et voilà : 5 heures plus tard, votre pain est prêt.

Vous avez déjà goûté le pain d’une machine à pain ?

C’est bon.  Savoureux.  Miam miam miam.

Il est exempt d’additifs.  Et l’odeur agréable du pain frais se répand jusqu’à votre chambre tôt le matin si vous utilisez la minuterie.

Écrire des articles de blog à la vitesse de l’éclair, c’est comme faire du pain dans une machine à pain.  Vous suivez un processus automatique avec des ingrédients connus :

  1. Utilisez une structure simple comme un article de liste.
  2. Créé un titre genre 12 façons faciles de faire quelque chose ou 7 conseils simples pour atteindre quelque chose ou 5 signes d’avertissement que tel problème est là.
    Incluez un avantage dans votre titre pour que vos lecteurs sachent qu’ils seront récompensés pour avoir lu votre article.
  3. Compiler une liste de conseils.  Sélectionnez les conseils que vous voulez utiliser et écrivez vos sous-titres.  Expliquez chaque conseil ou signe d’avertissement en quelques phrases ou paragraphes.
  4. Inspirez vos lecteurs avec votre conclusion.  Ne laissez jamais votre billet de blog s’effriter avec un résumé ennuyeux. Conservez plutôt votre meilleur conseil ou le plus surprenant pour votre conclusion.  Demandez à votre auditoire d’agir ou de changer ses croyances.
  5. Écrivez votre introduction.  Vous pouvez aussi écrire votre introduction en commencant, mais l’écrire en dernier me convient mieux.

Un articles sur “comment faire tel ou tel chose” suit la même routine que ci-dessus, mais au lieu d’une liste de conseils, vous expliquez les étapes que vos lecteurs doivent suivre pour obtenir un certain résultat.

Vous pouvez aller plus rapidement une fois que vous êtes dans le rythme d’écrire des “comment faire” et des messages de liste.  La clé est de faire un remue-méninges pour trouver des idées et aussi d’esquisser vos articles avant de les écrire.  De plus, il est utile de vous fixer un délai raisonnable pour faire une esquisse, écrire et éditer vos articles.

La qualité de votre blogue ne dépend pas de votre vitesse d’écriture.  Un billet de haute qualité est facile à lire et précieux pour vos lecteurs :

  • Donnez des conseils faciles à mettre en œuvre ;
  • Surprenez votre lecteur avec quelque chose de nouveau, faites-le réfléchir ;
  • Faites éclater un ou deux mythes ;
  • Inspirez.

Retour à la cuisson du pain

Le pain artisanal est autant une question d’ingrédients de qualité que du processus de faire le pain: pétrissage à la main, façonnage du pain et fermentation longue.  Ce n’est pas quelque chose que j’ai fait, mais j’imagine que c’est très thérapeutique.

Bloguer lentement, c’est probablement comme faire du pain artisanal: il s’agit de la joie de la création aussi bien que du résultat.

Le blogging lent commence souvent par une idée.  Vous commencez quelque part sans être sûr où vous allez.  Vous ne travaillez qu’avec un contour vague ou pas de contour du tout.

Vous ordonnez vos pensées en écrivant.  Vous explorez de nouvelles idées et des structures inconnues. Vous vous surprenez avec votre conclusion.

Vous coupez la moitié de votre texte, ou plus.  Vous réorganisez les paragraphes.  Vous effacer une mini-histoire et inventez une nouvelle métaphore.

Comme pour la cuisson du pain artisanal, il est plus facile d’échouer avec le blogging lent.  On n’est jamais sûr d’avoir la bonne formule.

Publier peut être excitant. Ou angoissant.

La vérité sur les blogs

Vous pourriez vous attendre à ce que je dise que les blogs lents sont meilleurs que les blogues rapides.

Mais je n’en suis pas sûr.

Le blogging rapide produit de bons billets de blogue, tout comme ma machine à pain qui fait du pain savoureux.  Vous pouvez créer rapidement des articles très utiles en écrivant sur un sujet que vous connaissez bien et en utilisant une structure éprouvée d’articles de blogues.

Bloguer rapidement, c’est du travail.  Le blogging lent est un luxe créatif.  Vous acceptez le chaos dans votre journée.  Vous trouvez une inspiration inattendue.  Vous explorez et apprenez.

Parfois, on a l’impression de perdre son temps, et c’est peut-être le cas.  Mais une journée de folie créative peut vous permettre de passer une semaine productive.

Source: Enchanting Marketing (anglais)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *